Accueil du site > 12, 2007. Varia > Varia > An Apologie for Poetry de Sidney (1595) / An Apology for Actors de Thomas (...)

Charlotte Coffin

Université Picardie-Jules Verne


An Apologie for Poetry de Sidney (1595) / An Apology for Actors de Thomas Heywood (1612) : quelles théories derrière l’apologie ?

 


Résumé / Abstract


Pour défendre la littérature et le théâtre, Sir Philip Sidney et Thomas Heywood utilisent le même vocabulaire, mais ne lui accordent pas le même sens. Le premier propose une véritable théorie, qui revivifie les clichés et fait de la littérature le vecteur privilégié de la formation de l’individu responsable. Le second littéralise les termes de la définition, et inverse la perspective politique pour faire du théâtre l’instrument du contrôle des masses. Dans un cas comme dans l’autre, les choix faits sont étroitement associés au statut de l’auteur et à la place qu’il se donne dans son propre texte.

While defending, respectively, literature and the theatre, Sir Philip Sidney and Thomas Heywood use the same words, with different meanings. The former offers a piece of literary theory, which regenerates clichés and promotes literature as a path towards responsible social and political commitment. The latter adopts a more literal approach to such mottos as « speaking picture » or « to teach and delight », and turns the political perspective upside-down when he views the theatre as the instrument of mass control. In both cases, the choices are closely linked to the author’s status and to his attempt at self-fashioning.

L’auteur


Charlotte Coffin, ancienne élève de l’École Normale Supérieure, est maîtresse de conférences en littérature anglaise à l’Université Picardie-Jules Verne (Amiens). Elle est titulaire d’une thèse de doctorat sur les Échanges mythologiques dans le théâtre de Shakespeare, et a publié plusieurs articles sur les mythes et les lieux communs dans la Renaissance anglaise, ainsi que sur Thomas Heywood.



Pour citer l'article :

Charlotte Coffin, « An Apologie for Poetry de Sidney (1595) / An Apology for Actors de Thomas Heywood (1612) : quelles théories derrière l’apologie ? », Études Épistémè, 12, 2007. Varia, Varia, p. 25-40.

URL: http://revue.etudes-episteme.org/spip.php?article125


Mentions légales
La consultation et la reproduction de cette page est soumise à la législation française en vigueur. Le droit de la propriété intellectuelle s'applique. Cette page est la propriété exclusive de l'éditeur. Toute exploitiation commerciale est interdite. La reproduction à usage scientifique ou pédagogique est seule autorisée, à condition de mentionner précisément les références de l'article (auteur, titre de la publication, date, éditeur).

La revue Etudes Epistémè est éditée par l'association Etudes Epistémè, Institut du Monde Anglophone, 6 rue de l'Ecole de Médecine, 75 006 Paris
Directeur de publication: Gisèle Venet
Rédacteur en chef : Line Cottegnies
Rédacteur en chef associé : Christine Sukic



Études Épistémè,
12, 2007. Varia

Table

Varia

Compte rendu

| | Table générale | Suivre la vie du site