Accueil du site > 3, 2003. Pastorale et mélancolie > Pastorale et mélancolie (XVIe - XVIIIe siècles) > La Voix de l’ombre : pastorale et mélancolie dans L’Arcadie de Philip (...)

Marie Couton

La Voix de l’ombre : pastorale et mélancolie dans L’Arcadie de Philip Sidney

 


Résumé / Abstract


The melancholic pastoral mode plays a limited but essential role in the complex architecture of Sir Philip Sidney’s New Arcadia. It contributes to the narrative demonstration that the pastoral retreat is a trap. The princes increasingly seek the solitariness of deserted places ever further away from their original heroic focus until they withdraw into the cave which inverts the temple motif of Montemayor’s Diana. Pastoral melancholy is also essential in the poetic production of the eclogues that cannot be discounted in spite of the unfinished state of the text. Solitariness triggers a reflexive, involved and existential poetry in which the princes ponder on the somber aspects of the human plight. Erotemas, oxymorons, phonic and semantic echoes, inverted vistas, the expressionistic accents of pathetic fallacy fashion and refashion wavering and uncertain mental landscapes. Interrogations multiply and enduring meaning often seems beyond reach. The speakers seem swayed by violent passions and impotently falter, in the throes of delusions. But their dark ruminations ultimately lead them to acknowledge the need to trust in Providence to answer the needs of a failing and fallible creature.

L’auteur


Marie Couton est Professeur à l’Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand. Sa thèse portait sur « Didactisme et romanesque dans le roman élisabéthain » (1982). Elle travaille actuellement sur la prose de Thomas Nashe et de John Lyly. Sa publication la plus récente est : « Strange News : Thomas Nashe entre innovation et tradition in Innovation et Tradition de la Renaissance aux Lumières, éds. François Laroque et Frank Lessay (Paris : Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2002). Sont à paraître prochainement : » ’Virtue Set Out in its Best Colours’. La Beauté héroïque dans l’Arcadie de Sir Philip Sidney « et » Erasmus’ Hystrix : Lyly’s arguing with Mirabilia in The Anatomy of Wit and Euphues and His England "



Pour citer l'article :

Marie Couton, « La Voix de l’ombre : pastorale et mélancolie dans L’Arcadie de Philip Sidney », Études Épistémè, 3, 2003. Pastorale et mélancolie, Pastorale et mélancolie (XVIe - XVIIIe siècles), p. 97-107.

URL: http://revue.etudes-episteme.org/spip.php?article35


Mentions légales
La consultation et la reproduction de cette page est soumise à la législation française en vigueur. Le droit de la propriété intellectuelle s'applique. Cette page est la propriété exclusive de l'éditeur. Toute exploitiation commerciale est interdite. La reproduction à usage scientifique ou pédagogique est seule autorisée, à condition de mentionner précisément les références de l'article (auteur, titre de la publication, date, éditeur).

La revue Etudes Epistémè est éditée par l'association Etudes Epistémè, Institut du Monde Anglophone, 6 rue de l'Ecole de Médecine, 75 006 Paris
Directeur de publication: Gisèle Venet
Rédacteur en chef : Line Cottegnies
Rédacteur en chef associé : Christine Sukic



Études Épistémè,
3, 2003. Pastorale et mélancolie

Table

Pastorale et mélancolie (XVIe - XVIIIe siècles)

| | Table générale | Suivre la vie du site