Accueil du site > 4, 2003. Pastorale(s) II > Pastorale(s) II : Passages > Pastoralism and Restoration comedy : the Example of William Wycherley’s Love (...)

Denis Lagae-Devoldère

Pastoralism and Restoration comedy : the Example of William Wycherley’s Love in a Wood ; or, Saint Jame’s Park (1672)

 


Résumé / Abstract


Français. À partir de la première comédie de William Wycherley, Love in a Wood (1672), cet article analyse brièvement la nature possible des liens entre différents aspects de la tradition pastorale et la comédie dite de la Restauration. Plusieurs détournements du modèle original, notamment par l’utilisation de procédés parodiques et satiriques, font de Love in a Wood l’un des premiers exemples de la vogue du « mock-pastoral », qui connaîtra un grand succès au XVIIIème siècle en Angleterre. À la Restauration, toutefois, l’utilisation d’éléments issus de la tradition pastorale est un moyen comme un autre de ridiculiser la figure honnie de l’hypocrite puritain. La présence du drame pastoral, dans la pièce de Wycherley, doit donc avant tout être perçue comme le signe d’une prise de distance avec ce qui est dit et montré sur scène.

English. With the example of Wycherley’s first comedy, Love in a Wood (1672), the paper aims at giving a brief account of the nature of the links between several aspects of the pastoral tradition and Restoration comedy. Various deviations from the original model – through the use of parody and satire – herald Love in a Wood as an early « mock-pastoral », which was to become so popular a mode in the eighteenth century. In the Restoration days, though, the use of pastoral drama clearly serves satiric purposes and offers a convenient medium to ridicule the hated figure of the Puritan hypocrite. In Wycherley’s play, the presence of pastoralism is arguably a means to suggest distance.

L’auteur


Denis Lagae-Devoldère est maître de conférences à l’université de Paris IV-Sorbonne. Spécialiste de la comédie de la Restauration anglaise (1660-1700), à laquelle il a consacré une thèse, il publie régulièrement des articles sur les liens entre ce « genre » spécifique et l’histoire des idées et de l’esthétique de la Restauration. Il travaille actuellement à l’édition annotée d’une comédie de cette période, réécriture anglaise de L’École des femmes de Molière.



Pour citer l'article :

Denis Lagae-Devoldère, « Pastoralism and Restoration comedy : the Example of William Wycherley’s Love in a Wood ; or, Saint Jame’s Park (1672) », Études Épistémè, 4, 2003. Pastorale(s) II, Pastorale(s) II : Passages, p. 131-138.

URL: http://revue.etudes-episteme.org/spip.php?article47


Mentions légales
La consultation et la reproduction de cette page est soumise à la législation française en vigueur. Le droit de la propriété intellectuelle s'applique. Cette page est la propriété exclusive de l'éditeur. Toute exploitiation commerciale est interdite. La reproduction à usage scientifique ou pédagogique est seule autorisée, à condition de mentionner précisément les références de l'article (auteur, titre de la publication, date, éditeur).

La revue Etudes Epistémè est éditée par l'association Etudes Epistémè, Institut du Monde Anglophone, 6 rue de l'Ecole de Médecine, 75 006 Paris
Directeur de publication: Gisèle Venet
Rédacteur en chef : Line Cottegnies
Rédacteur en chef associé : Christine Sukic



Études Épistémè,
4, 2003. Pastorale(s) II

Table

Pastorale(s) II : Passages

| | Table générale | Suivre la vie du site