Accueil du site > 7, 2005. Science(s) et littérature(s) I > Science(s) et littérature(s), I > Mélancolie, enthousiasme et folie : pathologie et inspiration dans la (...)

Anne Dunan

Université de Montpellier III


Mélancolie, enthousiasme et folie : pathologie et inspiration dans la littérature dissidente

 


Résumé / Abstract


Cet article examine l’un des principaux textes de la Restauration anglaise, The Pilgrim’s Progress de John Bunyan (1678), dans le cadre des attaques médicales portées contre les dissidents religieux. Après un survol de la révolution médicale du XVIIe siècle et de ses conséquences dans le domaine religieux, nous postulons que la composition et la réception de l’allégorie de Bunyan doivent être analysées dans le contexte des bouleversements du discours médical. Alors même que Bunyan ne pouvait ignorer que rêves et allégories étaient considérés comme les manifestations littéraires d’esprits en proie à des tourments d’ordre pathologique, le choix même de ces modes d’expression place le texte, dès son ouverture, sous le signe d’une tension entre explication naturelle et supernaturelle de l’inspiration.

This article examines one of the best-known texts of the English Restoration, John Bunyan’s The Pilgrim’s Progress (1678) in the light of contemporary medical attacks against religious dissenters. After a brief survey of the so-called « medical revolution » of the seventeenth-century and its consequences in religion, we argue that the composition (and reception) of Bunyan’s text must be analysed in the light of those changes in medical discourse. Although Bunyan was necessarily aware that dreams and allegories were considered to be the productions of diseased minds, his choice of these modes of expression creates a tension, from the very beginning of the allegory, between natural and supernatural explanations of authorial inspiration.

L’auteur


Anne Dunan-Page est Maître de Conférences à l’Université Paul Valéry - Montpellier III. Elle est membre de l’Institut de Recherches sur la Renaissance, l’Âge Classique et les Lumières (UMR CNRS 5186) et du comité de lecture des Cahiers Elisabéthains. Elle est l’auteur de nombreux articles sur les phénomènes de dissidence religieuse et éditeur d’un volume collectif sur les refuges huguenots dans les pays anglo-saxons (The Religious Culture of the Huguenots from the Restoration to the French Revolution, à paraître, Ashgate, 2005). Elle participe en tant que « senior editor » à la création d’une base de données sur les références à la France et aux Français dans le théâtre anglais du Moyen-Âge à 1642 et achève actuellement une monographie, Grace Overwhelming : John Bunyan and the Extremes of the Baptist Mind, à paraître chez Peter Lang.



Pour citer l'article :

Anne Dunan, « Mélancolie, enthousiasme et folie : pathologie et inspiration dans la littérature dissidente », Études Épistémè, 7, 2005. Science(s) et littérature(s) I, Science(s) et littérature(s), I, p. 65-92.

URL: http://revue.etudes-episteme.org/spip.php?article70


Mentions légales
La consultation et la reproduction de cette page est soumise à la législation française en vigueur. Le droit de la propriété intellectuelle s'applique. Cette page est la propriété exclusive de l'éditeur. Toute exploitiation commerciale est interdite. La reproduction à usage scientifique ou pédagogique est seule autorisée, à condition de mentionner précisément les références de l'article (auteur, titre de la publication, date, éditeur).

La revue Etudes Epistémè est éditée par l'association Etudes Epistémè, Institut du Monde Anglophone, 6 rue de l'Ecole de Médecine, 75 006 Paris
Directeur de publication: Gisèle Venet
Rédacteur en chef : Line Cottegnies
Rédacteur en chef associé : Christine Sukic



Études Épistémè,
7, 2005. Science(s) et littérature(s) I

Table

Science(s) et littérature(s), I

Varia

| | Table générale | Suivre la vie du site