Accueil du site > 9, 2006. Baroque/s et maniérisme/s littéraires > Actes du colloque > Oxymore et contrapposto, maniérisme et baroque : sur la figure et le (...)

Bertrand Rougé

Université de Pau et des pays de l’Adour


Oxymore et contrapposto, maniérisme et baroque : sur la figure et le mouvement, entre rhétorique et arts visuels

 


Résumé / Abstract


A travers l’analyse de la mise en œuvre maniériste et baroque de ces figures de la contradiction que sont l’oxymore et le contrapposto, il s’agit d’identifier comment émerge et se manifeste par l’art le fond réflexif de notre subjectivité moderne. Aboutissant à un certain nombre de propositions historiques sur l’émergence de la subjectivité moderne, la démarche s’appuie dans un premier temps sur une analyse esthétique de ce que partagent l’oxymore et le contrapposto, l’un dans le domaine verbal et l’autre dans le domaine visuel. Une lecture d’Alberti, de Quintilien et d’Aristote, permet de montrer comment les deux figures en question, figures fondamentales pour la compréhension de ce que figurer veut dire, sont engagées, non pas tant dans une entreprise illusionniste visant à animer l’inanimé que dans un processus de construction d’un lieu pour l’émoi du sujet, c’est-à-dire d’un lieu où le sujet peut s’éprouver lui-même dans et par le mouvement.

Based on an analysis of how the mannerist and baroque styles use figures of contradiction such as the oxymoron and the contrapposto, this paper attempts to describe how the reflexive structure of our modern subjectivity was able to emerge in and through artforms. Although it leads to historical remarks about the emergence of modern subjectivity, it is based on an æsthetic analysis of what the verbal oxymoron and the visual contrapposto have in common. A reading of Alberti, Quintilian and Aristotle allows to suggest that these two figures — whose role is fundamental if one tries to understand what to figure means — do not so much endeavour to illusionistically animate the inanimate as they contribute to the construction of the locus where the subject « may be mov’d », i.e. a locus where the subject may feel himself in and through movement.

L’auteur


Bertrand Rougé est professeur de civilisation américaine à l’Université de Pau & des Pays de l’Adour. Anime le CICADA (EA 1922), équipe de recherche interdisciplinaire sur les arts, l’esthétique et la théorie de l’art qui publie une revue semestrielle, Figures de l’art. Organise depuis 1990 une série de colloques annuels intitulés « Rhétoriques des Arts », publiés aux Publications de l’Université de Pau (www.univ-pau.fr/pup). Co-dirige la collection « Quad », principalement consacrée à l’esthétique anglo-saxonne. Anime depuis 2004 le Master « Rhétoriques des arts » à l’Université de Pau (www.univ-pau.fr/rhetar). Ses travaux portent généralement sur des questions d’esthétique et de théorie de l’art, tant dans la période contemporaine (Pop Art, question de la fin de l’art, etc.) que dans des périodes plus anciennes.



Pour citer l'article :

Bertrand Rougé, « Oxymore et contrapposto, maniérisme et baroque : sur la figure et le mouvement, entre rhétorique et arts visuels », Études Épistémè, 9, 2006. Baroque/s et maniérisme/s littéraires, Actes du colloque, p. 99-129.

URL: http://revue.etudes-episteme.org/spip.php?article76


Mentions légales
La consultation et la reproduction de cette page est soumise à la législation française en vigueur. Le droit de la propriété intellectuelle s'applique. Cette page est la propriété exclusive de l'éditeur. Toute exploitiation commerciale est interdite. La reproduction à usage scientifique ou pédagogique est seule autorisée, à condition de mentionner précisément les références de l'article (auteur, titre de la publication, date, éditeur).

La revue Etudes Epistémè est éditée par l'association Etudes Epistémè, Institut du Monde Anglophone, 6 rue de l'Ecole de Médecine, 75 006 Paris
Directeur de publication: Gisèle Venet
Rédacteur en chef : Line Cottegnies
Rédacteur en chef associé : Christine Sukic



Études Épistémè,
9, 2006. Baroque/s et maniérisme/s littéraires

Table

Actes du colloque

Varia

| | Table générale | Suivre la vie du site