Christine Sukic

La colère impossible du Byron de Chapman

 


Résumé / Abstract


The treatises on passions published in the first half of the seventeenth century usually condemned anger, probably under the influence of Seneca’s De ira. However, in The Conspiracy and Tragedy of Charles, Duke of Byron, Chapman created a hero who constantly gives vent to an angry passion. Byron is ostracised and finally condemned at court, and his passion indicates his insuitability in the new world of politics, dominated by courtiers. Anger is the characteristic passion of the soldier, but its particular rhetoric is not suited to court life ; it even appears as a sign of Byron’s rebellion against the absolute power of the king. Thus anger is emblematic of the period : it is an aristocratic and heroic passion, and as such, it is archaic.



Pour citer l'article :

Christine Sukic, « La colère impossible du Byron de Chapman », Études Épistémè, 1, 2002. Représentation des passions, La représentation des passions en France et en Angleterre (XVIIe - XVIIIe siècles), p. 46-62.

URL: http://revue.etudes-episteme.org/spip.php?article8


Mentions légales
La consultation et la reproduction de cette page est soumise à la législation française en vigueur. Le droit de la propriété intellectuelle s'applique. Cette page est la propriété exclusive de l'éditeur. Toute exploitiation commerciale est interdite. La reproduction à usage scientifique ou pédagogique est seule autorisée, à condition de mentionner précisément les références de l'article (auteur, titre de la publication, date, éditeur).

La revue Etudes Epistémè est éditée par l'association Etudes Epistémè, Institut du Monde Anglophone, 6 rue de l'Ecole de Médecine, 75 006 Paris
Directeur de publication: Gisèle Venet
Rédacteur en chef : Line Cottegnies
Rédacteur en chef associé : Christine Sukic



Études Épistémè,
1, 2002. Représentation des passions

Table

La représentation des passions en France et en Angleterre (XVIIe - XVIIIe siècles)

| | Table générale | Suivre la vie du site