Accueil du site > 9, 2006. Baroque/s et maniérisme/s littéraires > Actes du colloque > « I stand on change and shall dissolve in changing » : une représentation (...)

Christine Sukic

« I stand on change and shall dissolve in changing » : une représentation baroque de l’héroïsme

 


Résumé / Abstract


Dans la deuxième scène de sa pièce de 1608, La Conspiration et la tragédie de Charles, Duc de Byron, Chapman introduit une ekphrasis qui tourne court, car elle ne donne lieu à aucune description. Il lui ôte ainsi toute visée morale, comme c’était l’usage dans la culture classique, et l’utilise plutôt pour mettre en évidence l’impossibilité de l’héroïsme de son protagoniste Byron. Ainsi, en utilisant des topoï et des figures classiques dont il détourne le sens, Chapman s’inscrit dans une esthétique baroque de l’emprunt, qui lui permet, en montrant son irreprésentabilité, que l’héroïsme est devenu impossible.

In the second scene of The Conspiracy and Tragedy of Charles, Duke of Byron (1608), George Chapman makes use of a false ekphrasis, a carpet which is supposed to tell the « history of Catiline », the Roman conspirator. But there is no narrative of this « history » in the play and the ekphrasis is emptied of its usual contents. Instead, the hero, Byron, utters his own eulogy. By using the classical figure of ekphrasis in a distorted manner, Chapman points to the false or impossible heroism of his protagonist. This distorted use of classical topoi and figures is typical of Chapman’s baroque aesthetics, which enables him to point to the impossibility of heroism by stressing the impossibility of its representation.

L’auteur


Christine Sukic est maître de conférences à l’Université de Bourgogne. Elle a publié un ouvrage sur George Chapman (Le Héros inachevé. Ethique et esthétique dans les tragédies de George Chapman (1559 ?-1634), éditions Peter Lang, 2005) et dirigé deux recueils d’articles sur des pièces de Shakespeare aux éditions du Temps (Antony and Cleopatra, 2000 et A Midsummer Night’s Dream, 2002). Elle travaille actuellement sur l’héroïsme et les identités nationales.



Pour citer l'article :

Christine Sukic, « « I stand on change and shall dissolve in changing » : une représentation baroque de l’héroïsme », Études Épistémè, 9, 2006. Baroque/s et maniérisme/s littéraires, Actes du colloque, p. 215-234.

URL: http://revue.etudes-episteme.org/spip.php?article84


Mentions légales
La consultation et la reproduction de cette page est soumise à la législation française en vigueur. Le droit de la propriété intellectuelle s'applique. Cette page est la propriété exclusive de l'éditeur. Toute exploitiation commerciale est interdite. La reproduction à usage scientifique ou pédagogique est seule autorisée, à condition de mentionner précisément les références de l'article (auteur, titre de la publication, date, éditeur).

La revue Etudes Epistémè est éditée par l'association Etudes Epistémè, Institut du Monde Anglophone, 6 rue de l'Ecole de Médecine, 75 006 Paris
Directeur de publication: Gisèle Venet
Rédacteur en chef : Line Cottegnies
Rédacteur en chef associé : Christine Sukic



Études Épistémè,
9, 2006. Baroque/s et maniérisme/s littéraires

Table

Actes du colloque

Varia

| | Table générale | Suivre la vie du site